10-day free trial Learn Photography Online with the Pros Save $10 Now #KTCJQ12

Tutoriel Studio: Photos sur fond blanc – Partie 3

Les deux articles précédents démontraient comment faire des photos sur fond blanc avec 2 flash. J’adore mon rouleau de papier blanc car avec un peu d’imagination, on peut réaliser toute une gamme de photographies complètement différentes. Avec une seule couleur de fond et toujours nos deux flash (et quelques accessoires), on peut faire des photos dont l’arrière plan sera blanc, gris, rouge ou même noir. Vous avez bien lu… une photo sur fond noir en utilisant un arrière-plan blanc. La recette de base demeure la même: éclairer le sujet et le fond de façon distincte.

Variations sur un même thème

Un seul flash et un réflecteur

Les photos sur fond blanc peuvent se réaliser avec un seul flash. La façon de procéder est d’éclairer le fond avec le flash de la même façon que dans les articles précédents et de se servir d’un réflecteur pour éclairer le sujet. Le fond blanc reflète bien la lumière qui y est projetée. Il suffit alors de positionner un réflecteur selon l’angle dans lequel on veut éclairer le sujet. Pour revenir à la physique élémentaire: angle d’incidence = angle de réflexion. En français, ça veut tout simplement dire que l’angle avec lequel la lumière frappe le réflecteur sera le même que l’angle dans lequel la lumière quittera celui-ci pour se diriger vers le sujet. Dans la photo ci-contre, j’ai utilisé un grand carton blanc de type foamcore placé du côté droit de l’image. Pourquoi n’utiliser qu’un seul flash si vous en avez deux? Pour des raisons artistiques tout simplement. Le style final de l’image sera différent. Et aussi parce que c’est amusant de jouer avec les éclairages et d’essayer de nouvelles choses.

Variations sur fond blanc

Évidemment, on peut varier la position et les modificateurs de lumière de la source principale pour obtenir une multitude de styles de photos sur fond blanc. Encore là, seulement l’imagination du photographe placera les limites. Dans cet exemple, le softbox est placé à gauche de la photo et à 45° à l’arrière du modèle.

Dégradé de gris

La première façon d’obtenir un fond gris est très simple: fermer la source lumineuse qui éclaire le fond. Mais on peut contrôler l’intensité du gris. Comment? en modifiant le positionnement de la source lumineuse ou du sujet. Premièrement, plus la source lumineuse est près du sujet, plus le fond sera foncé car nous devrons fermer l’ouverture du diaphragme pour conserver un éclairage constant sur le sujet. Deuxièmement, plus on éloigne le sujet du fond, plus celui-ci sera foncé. Voyons ces deux principes plus en détails.

Règle de l’inverse du carré et son approximation pratique

Je m’étais pourtant promis de rester loin des mathématiques et de la physique mais pour les puristes (ou les nerds), ouvrons la parenthèse théorique. Sans entrer dans trop de détails, la physique optique nous apprend que l’intensité de la lumière sur une surface est inversement proportionnelle au carré de la distance de la source lumineuse. Si on double la distance, la quantité de lumière est donc divisée par 4 (1 / 2² = ¼). En pratique, ça veut dire que chaque fois qu’on double la distance entre le flash et le sujet, on doit modifier l’ouverture de 2 valeurs d’exposition. Par exemple, si j’utilise f/11 avec le softbox à 1 mètre du sujet, l’exposition correcte sera de f/5,6 lorsque le softbox sera à 2 mètres du sujet.

Variation de la distance entre le sujet et le flash 

En gardant constante la puissance du flash et la distance entre le sujet et le fond, plus j’approche la source lumineuse du sujet, plus le fond sera foncé. En effet, plus j’approche la source lumineuse du sujet et plus je devrai fermer l’ouverture du diaphragme pour garder une exposition correcte sur le sujet. Il y aura donc moins de lumière en provenance du fond qui viendra frapper le capteur ce qui donnera une teinte de gris plus foncée.

Variation de la distance entre le sujet et le fond

En gardant constante la puissance du flash et la distance entre le flash et le sujet, plus j’éloigne le sujet du fond, plus celui-ci sera foncé. Il y a presque toujours une partie de la lumière éclairant mon sujet qui va aussi illuminer le fond (dépend évidemment de la position des flash et des modificateurs utilisés). Toujours selon la même loi, plus j’éloignerai le sujet, et par conséquent la source lumineuse, moins le fond recevra de lumière. En s’éloignant suffisamment, le fond deviendra complètement noir.

Fond noir

Il y a trois façons d’obtenir un arrière plan noir en utilisant un rouleau de papier blanc comme fond. La première, comme vu précédemment, est d’éloigner suffisamment le sujet du fond pour qu’il n’y ait plus assez de lumière qui frappe le papier blanc. La seconde est d’orienter les sources lumineuses de façon à éviter que la lumière soit dirigée vers le fond. La dernière est d’utiliser des modificateurs qui permettent plus facilement d’orienter la lumière comme des grids et des snoots par exemple. On peut aussi installer des grids sur les softbox si on veut conserver une lumière douce. En fait, les deuxième et troisième méthodes sont pour ainsi dire les même. L’exemple ci-contre utilise un snoot (un genre de tube pour concentrer la lumière) orienté vers le visage du sujet. Le rouleau de papier blanc à l’arrière apparaît complètement noir.

Fond coloré

Pour les fonds colorés, nous revenons à la méthode expliquée dans les deux articles précédents mais nous ajoutons un accessoire: le gel de couleur. En plaçant un gel de couleur (ou plusieurs superposés) sur le flash éclairant le fond, on obtient un fond de couleur différente. Ici, c’est un jeu d’essais et erreurs pour trouver la couleur désirée mais ça se fera facilement si on conserve le principe d’éclairer le fond indépendamment du sujet principal. Dans l’exemple, un gel rouge est utilisé au bout d’un flash cobra (Sigma 530 DG Super) pour éclairer le fond et un softbox du côté gauche de la photo à 45° en avant du sujet est utilisé comme source de lumière principale.

 

 

 

 

Pour terminer, voici quelques exemples supplémentaires de ce qu’on peut faire avec un rouleau de papier blanc et un peu d’imagination.

Lien vers la partie 1 du tutoriel

Lien vers la partie 2 du tutoriel

Lien vers la partie 4 du tutoriel

 

2010/02/01 - 01:24

Nicolas - Très interessant comme article

Hop, dans mes RSS ce blog

2010/02/25 - 12:39

christophe M - Merci eric pour ce tuto en 4 parties, c’est clair net et précis bien expliquer sans essayer de cacher les astuces :)
Je fais partie d’un club photo dans le morbihan, et ce samedi nous allons mettre en pratique avec notre kit elinchrom, recemment acheté, les photos sur fond blanc … il n’est pas trés large mais nous allons nous débrouiller ..

2010/02/25 - 22:46

Eric Côté - Bonne chance Christophe et amusez-vous bien ce weekend :)

2010/10/30 - 15:28

Christophe - Merci pour votre expérience. J'ai passé un super moment sur votre blog, notamment sur les tutos concernant le studio avec fond blanc. Merci encore.

2010/10/30 - 20:18

Eric Côté - Bien content que ça vous ait été utile Christophe.

2010/10/31 - 19:15

Laurent - Hello eric. J'aurais juste une question: en utilisant un fond blanc, que se passe t'il si je n'éclaire pas le fond mais uniquement mon modèle ?
Bonnes salutations.
Laurent

2013/01/20 - 21:12

sandra - Ou acheter un rouleau de papier comme celui que vous utilisez ?

2013/01/20 - 21:22

Eric - Chez un marchand d’équipement photographique. Par exemple, chez Loizeau à Montréal ou B&H en ligne.

2013/02/11 - 15:12

Bernard - Clair net et précis !!!

bravo

2013/11/15 - 10:45

Lucie - Bonjour,
si je n’ai qu’un seul flash, puis-je m’en sortir malgré tout?
Puis-je utiliser des lampes?

2013/11/15 - 11:49

Eric - Pas vraiment. C’est possible pour se dépanner et en mettant beaucoup de temps de retouche mais ce n’est pas souhaitable et le résultat sera beaucoup moins bon.

2014/03/10 - 16:50

René - Claude Grenon - Bonjour Eric et bravo pour ton blog. Je suis étonné de voir que tu n’utilise pas une carte grise à 18% ?

2014/03/11 - 11:26

Eric - J’utilise une carte grise… mais pas toujours :)

Votre courriel n'est jamais publié ou partagé. Remplir les zones obligatoires *

*

*

F a c e b o o k
T w i t t e r
T r a n s l a t i o n