10-day free trial Learn Photography Online with the Pros Save $10 Now #KTCJQ12

Stratégie de sauvegarde

C’est une question qui revient souvent dans les conversations ou sur les forums de discussions: Quelle est votre stratégie de sauvegarde pour vos photos. C’est une des questions les plus importantes mais en même temps un problème que les gens évitent ou remettent à plus tard… jusqu’à ce que l’impensable arrive: perdre des photos. Le disque dur devient défectueux; on oublie de transférer des photos et on efface la carte mémoire par erreur; on se fait voler notre ordinateur; etc. 

J’ai pensé vous parler de ma stratégie et insister sur certains points importants. Ma méthode n’est probablement pas la meilleure et sûrement pas la seule mais elle me satisfait. Alors voici quelques points importants à considérer.

Plus d’une copie

J’ai souvent entendu la phrase suivante et elle reflète bien mon approche: un fichier ou une photo n’existe pas tant qu’il n’est pas à deux endroits différents. Ça peut être deux disques durs, un DVD, une carte mémoire… peu importe mais on devrait toujours avoir deux copies d’une photo.

Supports différents

Les disques durs finissent par faire défaut et la durabilité des CD/DVD est remise en cause alors quelle option est idéale? J’ai tendance à varier le support sur lequel je fais mes sauvegardes. 

Des scientifiques français ont fait des recherches sur la durabilité des DVD et les résultats font peur. Ils parlent d’une durée de vie de 15 à 20 ans dans le meilleur des cas mais de moins de un an dans les pires cas. 8% des CD et DVD testés après quatre ans étaient illisibles. Ceci étant dit, ça ne m’empêche pas de me servir de DVD. J’ai toujours une copie personnelle du DVD que je remet au client. Il faut s’assurer de ne pas les ranger au soleil et d’éviter l’humidité.

Les disques durs demeurent une bonne méthode mais ils doivent tourner régulièrement. Tout sauvegarder sur un disque dur qu’on place dans un coffre de sûreté à la banque pour cinq ans… ce n’est pas une bonne idée. L’idéal est de faire une alternance entre deux disques durs. Cette méthode nous permettra d’en conserver un hors du site principal (nous en reparlerons plus loin). Une autre option intéressante est le RAID et ses dérivés comme le Drobo. Ce petit appareil peut contenir quatre disques durs et il conserve toujours les données en double. Lorsqu’un disque se dégrade, une lumière jaune s’affiche pour indiquer qu’on devrait le remplacer. C’est un système plus sécuritaire qu’un disque dur seul.

Les clés USB ou les disques durs solid state sont aussi intéressants. La capacité est toutefois limitée (dans le cas des clés USB) mais leur durabilité est plus grande.

Avez-vous pensé au stockage en ligne? Ça peut être sur votre hébergeur web ou sur d’autres sites comme Amazon S3. Il y a des sites spécialisés dans la sauvegarde des données en ligne et qui sont peu coûteux. Un bon exemple est Backblaze qui offre un stockage illimité pour 5$ par mois par ordinateur. On installe un logiciel sur l’ordinateur et après quelques réglages, il sauvegarde de façon continuelle les données. Si l’ordinateur fait défaut, on peut récupérer les données directement du web ou bien commander des DVD ou un disque dur avec nos données. C’est une méthode intéressante qui nous amène au prochain point.

Avoir une copie hors site

C’est bien beau d’avoir deux copies des photos mais ce n’est pas tellement pratique si elles sont côtes à côtes sur votre bureau. Qu’est-ce que vous faites en cas de vol ou de feu? L’élément le plus important d’une bonne stratégie de sauvegarde est de conserver une copie des photos en dehors de votre bureau ou de votre maison. Si vous utilisez un disque dur externe pour ça, faites une rotation fréquente pour vous assurer du bon fonctionnement du disque dur et de la mise à jour de vos données.

Ma stratégie

Lorsque j’arrive au bureau avec mon appareil photo, je branche ma carte dans mon lecteur et j’importe mes photos avec Lightroom. Lors de l’importation, je fais directement une copie de sauvegarde sur un disque dur externe. Lightroom offre cette option à droite dans l’interface d’importation de photos (voir image ci-contre). Donc en partant, j’ai deux versions de mes fichiers RAW sur deux disques durs différents. Je peux donc effacer ma carte mémoire et la réutiliser mais par excès de prudence, je ne la réutilise pas tout de suite si j’ai d’autres cartes disponibles. Je la conserve ailleurs et j’utilise mes autres cartes en attendant.

Dans la semaine suivant le contrat, je fais le tri dans les photos et je traite les meilleures. Je prépare ensuite un DVD avec les photos JPEG que je remettrai au client. Je grave deux copies du DVD et j’en conserve une dans mes archives. Quand je remet le DVD au client, j’efface ma carte mémoire et peux la réutiliser avec la conscience tranquille. Je fais alors une copie des fichiers JPEG sur mon disque dur externe de travail et sur un disque dur externe portatif qui sera conservé hors du bureau. Je conserve généralement les photos sur mon ordinateur pour quelques mois. Ensuite, j’efface la majorité des photos pour ne conserver que mes préférées qui ont une chance de se retrouver dans mon portfolio ou sur mon site internet.

À la fin du mois, je prends mon disque dur externe portatif et l’amène à un endroit ultra-secret que je ne révélerai pas sous la torture puis ramène au bureau l’autre disque dur qui était stocké à cet endroit.

Ma méthode peut sembler exagérée mais au moins, je dors l’esprit tranquille.

 – Eric Côté, photographe de Sherbrooke (Estrie)

2010/07/15 - 01:52

ledino - Hello, c’est vrai que chacun à sa méthode de sauvegarde. Il faudrait que je m’y mette sérieusement aussi. J’en ai tellement dans tous les sens ! J’ai déjà entendu parler de Amazon S3, je croyais que c’était un truc de vente, lol. Je vais voir de ce pas. Tu partages beaucoup, bel esprit. A bientôt.

2011/03/31 - 15:00

Philippe Dubois - Exagéré Eric? Pas vraiment!!! :)

A voir: http://www.youtube.com/watch?v=Y-6EQo6it7Y

Votre courriel n'est jamais publié ou partagé. Remplir les zones obligatoires *

*

*

F a c e b o o k
T w i t t e r
T r a n s l a t i o n